Newsletter Cementys 2015 – N°2

Newsletter Cementys 2015 – N°2

Click here to read it in EnglishCementys surveille vos infrastructures

Is this email not displaying correctly?
View it in your browser.

 

 

 

Edito

 

La surveillance pour prolonger l’exploitation des centrales nucléaires
L’âge moyen des centrales nucléaires dans le monde est de 29 ans. Les hypothèses de conception tablaient sur une durée d’exploitation de 40 ans. La problématique de prolongation de durée de vie devient donc un enjeu majeur pour les exploitants nucléaires.Les modes de dégradations sont bien connus pour les composants des réacteurs nucléaires : phénomènes de fatigue, de corrosion sous contrainte, d’usure, d’encrassement, de vieillissement thermique, de fragilisation par irradiation. De même, la plupart des structures de génie civil subissent des dégradations lentes avec le temps.

La plupart des composants sont remplaçables

L’exploitant doit surveiller les caractéristiques des matériaux et les différents modes de dégradation des équipements. Certains vont avoir un impact direct sur la sûreté, d’autres par leur défaillance, vont endommager un matériel important pour la sûreté ou occasionner une perte de production.

L’adéquation entre surveillance et maintenance est la clé pour réparer, rénover et remplacer en optimisant le rapport coût/sûreté, dans le cadre d’un outil de gestion optimisée de la maintenance basée sur une mesure industrielle.

Parmi les technologies innovantes disponibles, une cartographie thermique par fibre optique répartie (Cementys ThermoLux® SG) permet d’optimiser la maintenance des générateurs de vapeur en localisant et mesurant un encrassage ou un défaut d’écoulement interne.

La cuve et l’enceinte de confinement sont difficilement remplaçables

Pour la cuve, c’est la mesure du nombre de neutrons reçus par unité de surface (acier ferritique) qui permet d’optimiser les plans de chargement et modes de gestion du combustible afin de contrôler l’irradiation et donc la durée de vie résiduelle. En plus des échantillons de cuve pour essais mécaniques, plusieurs techniques non destructives permettent un contrôle périodique des composants.

Pour l’enceinte de confinement il faut considérer le fluage du béton et la relaxation des armatures dans le cas des bâtiments réacteurs précontraints. Ces phénomènes conduisent à la perte de précontraintes des câbles entraînant l’apparition de microfissures.

Seule une surveillance adaptée et interprétée permet alors de garantir l’intégrité à long-terme de l’enceinte de confinement et des structures Génie Civil.

Les diagnostics bétons réalisés par nos experts permettent d’identifier les modes de défaillances et les éventuelles dégradations irréversibles dans le temps. L’instrumentation mise en œuvre par nos ingénieurs permet de conforter un comportement sain, dit normal, de l’Infrastructure Nucléaire de Base (INB).

Ce savoir-faire en surveillance d’infrastructures nucléaires est bien connu d’EDF, comme le témoigne Alexis COURTOIS, Expert Génie Civil Nucléaire :

« EDF surveille ses grands ouvrages de production depuis leur construction, que ce soit les barrages, les enceintes de confinement, les coques d’aéroréfrigérants ou les conduites forcées. Le traitement des données d’auscultation sert  à bâtir des diagnostics et des pronostics sur la santé structurale des ouvrages. Ces  informations permettent à EDF de satisfaire ses exigences réglementaires de sûreté et de garantir la gestion optimale du patrimoine dans le temps. L’ingénierie d’EDF a ainsi développé un savoir-faire reconnu qui va de la conception d’un système de surveillance à  l’exploitation des mesures pour caractériser l’état de l’ouvrage et anticiper les opérations de maintenance éventuelles ».

Toutes les technologies de mesure ne se valent pas sur le long terme

Pour l’instrumentation de l’enceinte de confinement, des capteurs à corde vibrante tels que le MicroVib® RR  (produit Cementys : extensomètre à corde vibrante endurci contre les irradiations) garantissent une mesure durable (REX de plus de 50 ans).

Une deuxième technologie adaptée est celle des capteurs à fibre optique. Avec un REX de 20 ans, c’est une bonne solution pour effectuer des mesures durables et non bruitées dans les environnements extrêmes et faiblement radioactifs. Grace à cette technologie, il est maintenant possible de mesurer sans restriction tout le long d’une fibre les vibrations, la déformation et la température : on peut par exemple avoir en temps-réel la forme d’un câble de précontrainte (Cementys SensoLux® TM) ou cartographier un état vibratoire de l’enceinte et des composants internes (Cementys SensoLux® DAS).

Les centrales de dernières générations (APR1400, VVER1200, AP1000, EPR) bénéficient déjà de ces technologies permettant d’accroitre encore leur niveau de sureté.

Pérenniser le parc existant pour garantir le maintien de la puissance installée et augmenter la maintenabilité des futurs réacteurs, tel est l’enjeu des programmes de surveillance et de gestion de la durée de vie.

Louis ElcabacheResponsable Activité Nucléaire

louiselcabache@cementys.com

 

Détecteur de fuite SensoLux DETECT

Cementys présente son nouveau système autonome de détection de fuite par fibre optique.

Composé d’un interrogateur SensoLogger® Raman et de notre câble SensoLux Detect ®, le système d’auscultation automatisé et autonome est parfaitement adapté à la surveillance de réseaux (eaux, GNL, gaz…) ou d’ouvrages linéaires tels que les digues et les voies ferroviaires. La méthode de détection de fuite se base sur une mesure répartie de température le long du câble SensoLux Detect ® par méthodes passive ou active. Ce système autonome (panneau photovoltaïque) permet une mesure de température tous les mètres sur plus de 20 km avec une résolution de 0,1°C. SensoLux Detect ® a été installé sur un tronçon de digue en 2014 en partenariat avec l’IRSTEA .

Ingénieurs Commerciaux

Nous recherchons deux ingénieurs d’affaires motivés et dynamiques issus des domaines du Génie Civil et de la Construction, avec une grande curiosité envers les nouvelles technologies (fibre optique, traitement du signal)

« Il ne s’agit pas de vendre des produits mais de proposer des solutions complètes d’instrumentation et de diagnostic. D’où l’importance d’avoir un bagage scientifique et technique, et une première expérience dans la vente de services » Interview de Christian Medrano, Directeur commercial(www.job-hightech.fr)

Nos Offres

 

Journées GC’2015

18 & 19 mars

L’AFGC organise ses Journées Techniques GC’2015 avec pour thème cette année : L’adaptation du génie civil aux transitions écologiques et énergétiques. Réunissant les acteurs du génie civil qui désirent échanger et s’informer sur les évolutions récentes des connaissances scientifiques et techniques, cet événement donne l’occasion à Tien Dung LE, Ingénieur Principal chez Cementys de présenter un poster scientifique :  » La surveillance des grands ponts par fibre optique : application sur le pont Wadi Leban (KSA) ».

Lien vers le programme

CFBR 2015 : 

Cementys partage son retour d’expériences sur l’instrumentation d’une digue Offshore

À l’occasion du colloque CFBR 2015 (Comité français des barrages et réservoirs), Cementys partagera son retour d’expérience sur l’instrumentation de la digue Offshore du port de Tanger Med II. Cette digue de protection en caissons préfabriqués en béton armé a une longueur de 2700 mètre et une durée de vie minimale de 100 ans en conditions Offshore. Parmi d’autres conférenciers (EDF, Hydroquebec, IRSTEA, IFSTTAR, Tractebel Engineering…), venez assister à la présentation de Fabien Neugue, Ingénieur Principal Cementys, le jeudi 9 avril à Chambéry : « Auscultation renforcée des digues principales du Port de Tanger Med II : surveillance des tassements différentiels de caissons ».

Lien vers le programme

 

Instrumentation des ouvrages

Toutes dernières places disponibles pour suivre notre session de formation professionnelle

« Instrumentation et suivi de la santé des ouvrages dans leur environnement » qui se tiendra les 31 mars, 1er et 2 avril 2015.

Objectifs pédagogiques: Saisir les enjeux de la mesure sur infrastructures neuves et vieillissantes, Manipuler les principaux types de capteurs (optique, mécanique, électronique, magnétique)  Acquérir un savoir-faire « Instrumentiste », Mettre au point un cahier des charges pour l’instrumentation…

Programme détaillé

Articles « Mesures »

« Le français Cementys rayonne jusqu’aux Etats-Unis » 

L’année 2015 débute sous les meilleurs auspices pour le spécialiste de la surveillance des infrastructures par fibre optique. Il a notamment emménagé dans des nouveaux locaux à Palaiseau d’une surface de 1500m2 et investit dans une nouvelle filiale à Houston dédiée aux infrastructures en Amérique du Nord. Le marché de la mesure et de l’instrumentation des infrastructures et des ouvrages du Génie Civil est encore un marché de niche mais Cementys souhaite développer cette approche anglo-saxonne en France.

« Il s’agit de donner à la mesure la place qu’elle mérite dans le génie civil. Et de nombreuses applications sont encore à trouver » explique Vincent Lamour, directeur technique et scientifique chez Cementys (…).

Article de Cédric Lardière, Mesures N°872, Février 2015

Lire la suite

 

Contrôle d’humidité dans les gaines de précontrainte

Cementys est chargé du suivi thermo-hygrométrique de la déshumidification des gaines de câbles précontraints du réacteur EPR Flamanville 3. Premier réacteur de génération III du parc nucléaire français… Lire la suite

 

Surveillance topographique de l’église Marseillaise des Carmes

La ville de Marseille a confié à Cementys la surveillance de l’église des Carmes, à travers le suivi topographique et l’instrumentation du comportement de la structure. À la suite d’une restauration du… Lire la suite

 

 

          Notre adresse email :             Suivez-nous sur Twitter : info@cementys.com                 @CementysTweet

Copyright © 2014 Cementys, All rights reserved.

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *