Newletter Cementys 2015 – N°4

Newletter Cementys 2015 – N°4

 

 

 

Cementys surveille vos infrastructures
Is this email not displaying correctly?
View it in your browser.



Edito

 

Pourquoi instrumenter les infrastructures ? 

 

« Une mesure vaut l’avis d’un milliers d’experts » disait la contre-amirale Grace Hopper, inventrice du langage COBOL et observatrice du premier « bug » informatique. Depuis l’avènement des modèles numériques toujours plus sophistiqués et l’intronisation des experts sur-diplomés aux cheveux gris, on a souvent tendance à minimiser l’observation des phénomènes réels car ceux-ci sont moins dociles et souvent subtiles à interpréter…Pourtant, les ruptures et les catastrophes ne sont pas rares… Terminal 2E à Roissy,  pont de Minneapolis, centrales de Fukushima, plateforme Deepwater Horizon pour citer les plus médiatiques…   et ceci en dépit du fait que les contrôles qualité et inspections se multiplient et que les modèles de calcul valident généralement les conceptions réglementaires. Les catastrophes nous rappellent l’importance de la mesure. On oublie souvent que les modèles, théories et codes de construction découlent de nombreux essais et observations, qu’il faut renouveler au grès des évolutions des constructions. Ce sont ces mesures qui ont permis de passer du code babylonien d’Hammourabi aux codes de construction modernes.

 

Obligation réglementaire d’instrumenter ou bon sens du gestionnaire d’infrastructures ? Dans un contexte d’infrastructures à risque majeur, les industries nucléaire et hydraulique ont depuis longtemps choisi un modèle de surveillance du vieillissement de leurs infrastructures : il faut obligatoirement instrumenter et surveiller les grands ouvrages nucléaires et hydrauliques en France et à l’étranger. C’est également un critère d’acceptation du risque pour une opinion publique de plus en plus concernée et soucieuse des risques encourus. Cette tendance se répand lentement dans les domaines du Pétrole & Gas et dans les grands ouvrages (tunnels, ports, ponts, monuments historiques). Faudra-t-il attendre une nouvelle catastrophe et une réglementation pour imposer plus de surveillance instrumentée ou pouvons nous valoriser l’approche « monitoring » par des bénéfices quantifiables sur le cycle de vie des ouvrages :
  • réduction du risque de défaillance à la construction (qui a connu un chantier ou une opération de construction qui se passait toujours comme prévue ?)
  • maintenance conditionnelle permettant d’optimiser les actions de réparation, de prévenir les futurs désordres (« condition based maintenance ») et de garantir le maintien en conditions opérationnelles
  • prolongation de la durée de vie des constructions (dans un contexte de rigueur budgétaire), tout en maitrisant les risques de défaillance liés au vieillissement des infrastructures
Une infrastructure se gère dans le temps comme un médecin soigne un patient ou  comme on conduit une voiture… grâce à des capteurs et à des mesures !Comme tous les acteurs de la surveillance des infrastructures (fabricants de capteurs, intégrateurs, installateurs, bureaux d’études et d’interprétation de données), Cementys aide au quotidien les gestionnaires d’infrastructures à maitriser leurs couts de maintenance, à contrôler l’intégrité et prolonger la durée de vie de leurs ouvrages.Soyons « Smart », surveillons nos infrastructures !!
Vincent Lamour
Président de Cementys
vincentlamour@cementys.com

Mesure de pression atmosphérique pour Essais en Vol : PressioLux ATM

Cementys présente sa dernière innovation fibre optique : PressioLux ATM, un capteur de pression atmosphérique ultrafin dédié au secteur aéronautique.

Les contraintes de mesures aérodynamiques imposent que tout capteur installé sur la voilure soit peu intrusif. Ne mesurant que 500 microns d’épaisseur, PressioLux ATM est parfaitement adapté aux applications de mesure en vol. La technologie fibre optique choisie pour ce capteur est celle des réseaux de Bragg offrant une forte capacité de multiplexage ainsi qu’une haute précision (0,1% pleine échelle en pression).

Evenement - Hydro201526, 27 & 28 octobre

En tant que partenaire clé pour l’auscultation et la surveillance des ouvrages hydrauliques, Cementys sera exposant à Hydro 2015 !

Rendez-nous visite, nous serons très heureux de vous accueillir sur notre stand N°245. Programme

Conférences

Cementys y a participé !

– Fib Symposium 2015, Copenhague : Jean-Baptiste PARIS présentait sa conférence « Innovative fiber optic monitoring of Wadi Leban brdge, KSA ».

– CIGOS 2015, ENS Cachan : Tien Dung LE a présenté « Les ponts intelligents : surveillance de la santé structurale par capteurs à fibre optique »

Deux formations qui vont vous intéresser !

Les 26 et 27 janvier 2016, découvrez et familiarisez-vous avec les capteurs à fibre optique ! Au programme : technologies, mise en oeuvre, études de cas & travaux pratiques.

En savoir plus

Cette même formation, plus ciblée sur le secteur de l’Oil&Gas, sera dispensée en partenariat avec l’Université de Houston les 4 et 5 novembre prochain, à Houston, Texas, USA.
Inscription

Les 2 et 3 février 2016, assistez à la formation « Auscultation et surveillance des ouvrages hydrauliques » Au programme : stratégie, technologies, mise en oeuvre, études de cas & travaux pratiques.

En savoir plus

Poster Technique

La conférence SPE DFOS «  »Distributed Fiber-Optic Sensing for Well, Reservoir and Facilities Management Workshop » était le rendez-vous de l’été pour l’Oil&Gas (les 11, 12 et 13 août 2015, à Napa, Californie).

À cette occasion, Vincent Lamour, Président de Cementys, a présenté la comparaison entre la mesure répartie à effet Brillouin et à effet Raman par le biais d’un poster technique intitulé  « Monitoring of a power line: comparison of Brillouin & Raman DTS ».

SPE DFOS

Salon + Congrès

Porte de Versailles, les 22, 23 et 24 septembre 2015 : Cementys exposait sur le salon Enova Paris 2015 et animait, le mardi 22 septembre, 3 conférences au 4ème Congrès des applications des fibres optiques : « Etude comparative entre capteurs fibre optique à mesure répartie Brillouin et Raman » en partenariat avec RTE, « Instrumentation par fibres pour carters de réacteur d’avion » en partenariat avec Safran-SNECMA, puis « Détection de fuites sur des ouvrages hydrauliques par mesures à fibres ».

Programme

Institut de Soudure

Cementys intervenait lors des Journées Techniques de l’Institut de Soudure du 27 mai 2015 et 14 octobre dernier.

Christian Medrano, Responsable Activités Industrie & Infrastructures, et Louis Elcabache, Responsable Activités Nucléaire & Militaire, ont chacun apporté leurs connaissances et leur expérience sur l’extension de la durée de vie des infrastructures du nucléaire et de l’hydraulique par la mesure à fibre optique.

Damien Maraval, Ingénieur R&D, a présenté lors des journées « Pipeline/Oil&Gas » une étude de cas sur les canalisations SPMR : « Surveillance de canalisations par capteur répartis à fibre optique ».

Application-Démonstrateur

Démonstrateur : mesures de déplacements d’un pipeline 

Cementys est fier de vous présenter son démonstrateur de mesures réparties de déformation et de température par fibre optique d’un pipeline en… Lire la suite

Instrumentation d’un
Pont-Avion 

Cementys a été mandaté par un aéroport français pour la surveillance renforcée de deux galleries situées en dessous d’un pont-avion sur lequel… Lire la suite

          Notre adresse email :             Suivez-nous sur Twitter : info@cementys.com                 @CementysTweetCopyright 2015 Cementys, All rights reserved.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *