La CNEA fait confiance à l’expertise technique et au savoir-faire de Cementys

La CNEA fait confiance à l’expertise technique et au savoir-faire de Cementys

En prévision des enjeux énergétiques futurs, l’Argentine affirme sa volonté de faire croître sa filière d’énergie atomique. Elle a confié à la CNEA (Comisión Nacional de Energía Atómica) le développement d’un nouveau type de réacteur nucléaire, de faible à moyenne capacité électrique, de conception 100% argentine.

Le projet, baptisé CAREM 25, a démarré début 2014 sur le site nucléaire d’Atucha, dans la province de Buenos-Aires.

carem-25-cnea

Projet CAREM 25

Ce réacteur de nouvelle génération et de dimensions réduites permettra de produire 25 MW, ce qui correspond à l’alimentation électrique d’une ville de quelques 100 000 habitants.

Cementys apporte son expertise technique à la CNEA afin de concevoir et de mettre en place une instrumentation et un monitoring structurel qui réponde aux exigences du projet.

Cementys a choisi pour ce projet de mettre en place une instrumentation « long terme », en utilisant des capteurs robustes et fiables de technologie éprouvée : la Corde Vibrante. Des capteurs de ce type sont installés sur les centrales françaises et du monde entier depuis plus de 40 ans et leur fiabilité n’est plus à démontrer.

carem-25-cnea_cementys_microvib

Capteurs MicroVib®

En complément de capteurs dits « traditionnels » dans le monde nucléaire, la CNEA a fait confiance à l’expertise technique et au savoir-faire de Cementys sur la mesure par fibre optique pour en intégrer dans plusieurs parties de l’architecture du réacteur.

« Sur un projet aussi ambitieux que le CAREM 25, nous souhaitions assurer un monitoring structurel traditionnel (capteurs ponctuels à corde vibrante), et le renforcer d’une technologie de pointe qu’est la mesure répartie par fibres optiques afin d’appréhender au mieux le comportement de la structure », commente Vincent LAMOUR, directeur technique et expert Génie Civil dans le Nucléaire chez Cementys.

La mesure répartie par fibre optique a l’avantage de donner la température et la déformation que perçoit le câble à fibre optique chaque mètre sur la totalité de sa longueur.

L’instrumentation du radier a été mise en place durant l’été 2016 et a permis de vérifier le bon comportement du béton pendant sa mise en place dans le radier en octobre 2016. Les mesures par fibre optique mettent en valeur les mêmes températures et déformations que celles recensées par les capteurs ponctuels à corde vibrante et apportent de nombreux points de mesure supplémentaires.

Une interface web dédiée permet aux ingénieurs du pôle Ingénierie Civile et Instrumentation de la CNEA de visualiser en temps réel des données des différents capteurs installés.

Les équipes d’ingénieurs et techniciens de Cementys continueront d’apporter leur expertise lors des phases à venir du projet, jusqu’à la mise en service du site prévue au 1er semestre 2019.

carem-25-cnea_cementys-slab-section

Plan d’instrumentation Cementys

carem-25-cnea_cementys

Réacteur nucléaire CAREM 25

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *