InsideStress : tunnel RATP

InsideStress : tunnel RATP

Une instrumentation InsideStress pour mesurer
les contraintes in-situ dans un tunnel

IMG_0008

Cementys a été mandaté par la RATP pour la surveillance d’un tunnel situé sur une interstation d’une ligne de métro. Dans le cadre de l’implémentation d’une nouvelle loi de comportement des tunnels en maçonnerie, la RATP souhaite réaliser certains essais in-situ pour connaître l’état des contraintes et la relation contrainte-déformation existante de la structure.

RATP-mesures in-situ-Cementys

Cementys a proposé sa solution InsideStress :
Elle s’appuie sur la méthode du trou incrémental largement utilisée pour la détermination des contraintes résiduelles dans les pièces mécaniques métalliques (méthode normalisée ASTM E837). Pour les structures en béton ou en maçonnerie, InsideStress utilise la méthode de sur-carottage incrémental instrumenté par capteurs à corde vibrante MicroVib® M54.

C’est au travers des déformations relevées en temps réel sur ces capteurs robustes et durables, au moment du carottage, que les contraintes sont mesurées. En effet, lors du carottage les contraintes sont relâchées (ou inversement) et se traduisent par une déformation sur le capteur. Cette déformation est ensuite calculée en contrainte en utilisant des propriétés élastiques du matériau (détermination du module Young par des essais vibratoires normés).

Avec cette solution fiable, rapide et relativement peu invasive, la RATP connaît l’état des contraintes de travail en surface du tunnel (directions et contraintes principales), leurs évolutions dans la profondeur du tunnel, et l’état des contraintes résiduelles auto-équilibrées.

InsideStress-In-situ-tunnel-RATPCapteur à corde vibrante - MicroVib - Cementys

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *