Le français Cementys rayonne jusqu'aux Etats-Unis