Auteur - elixandre

InsideStress : tunnel RATP

Une instrumentation InsideStress pour mesurer
les contraintes in-situ dans un tunnel

IMG_0008

Cementys a été mandaté par la RATP pour la surveillance d’un tunnel situé sur une interstation d’une ligne de métro. Dans le cadre de l’implémentation d’une nouvelle loi de comportement des tunnels en maçonnerie, la RATP souhaite réaliser certains essais in-situ pour connaître l’état des contraintes et la relation contrainte-déformation existante de la structure.

RATP-mesures in-situ-Cementys

Cementys a proposé sa solution InsideStress :
Elle s’appuie sur la méthode du trou incrémental largement utilisée pour la détermination des contraintes résiduelles dans les pièces mécaniques métalliques (méthode normalisée ASTM E837). Pour les structures en béton ou en maçonnerie, InsideStress utilise la méthode de sur-carottage incrémental instrumenté par capteurs à corde vibrante MicroVib® M54.

C’est au travers des déformations relevées en temps réel sur ces capteurs robustes et durables, au moment du carottage, que les contraintes sont mesurées. En effet, lors du carottage les contraintes sont relâchées (ou inversement) et se traduisent par une déformation sur le capteur. Cette déformation est ensuite calculée en contrainte en utilisant des propriétés élastiques du matériau (détermination du module Young par des essais vibratoires normés).

Avec cette solution fiable, rapide et relativement peu invasive, la RATP connaît l’état des contraintes de travail en surface du tunnel (directions et contraintes principales), leurs évolutions dans la profondeur du tunnel, et l’état des contraintes résiduelles auto-équilibrées.

InsideStress-In-situ-tunnel-RATPCapteur à corde vibrante - MicroVib - Cementys

Lire la suite...

Cementys, distingué au Deloitte Technology Fast 50 & Technology Fast 500 EMEA 2014

Fast50etFast500

Cementys, entreprise technologique de croissance lauréate au Deloitte In Extenso Technology Fast 50 & Fast 500 EMEA s’est classée respectivement au 40ème et 229ème rang.

 

Paris, France, mercredi 26 novembre 2014.

Soirée Deloitte

Cementys annonce qu’elle s’est classée 40ème du classement Deloitte In Extenso Technology Fast 50 qui récompense les entreprises technologiques françaises à forte croissance. Classement réalisé en fonction du taux de croissance du chiffre d’affaires sur cinq exercices, de 2009 à 2013. Cementys a connu un taux de croissance de 768% pendant cette période.

Cette croissance a également mené Cementys au 229ème rang du classement européen Deloitte 2014 Technology Fast 500 EMEA (Europe, Middle East et Afrique).

Vincent Lamour, Président de Cementys, attribue à l’export (65% du CA) et à l’offre différenciante de  nos capteurs innovants à fibre optique, le taux de croissance du chiffre d’affaires de  la société sur les cinq dernières années. Il déclare : « Toute l’équipe Cementys est très fière de figurer parmi les entreprises innovantes les plus dynamiques de France. Cette distinction nous touche d’autant plus que cette croissance s’est faite de manière organique et sans investisseurs au capital. ».

 

Technology Fast 50 - Cementys N.40

 

Technology Fast 500 - Cementys N.229

 

Le mot de Deloitte :

« Gage de confiance auprès des investisseurs et du marché, Le palmarès des Technology Fast 50 de Deloitte est la preuve du dynamisme et de la capacité d’innovation des entreprises Françaises. Nous sommes convaincus que ces entreprises technologiques seront demain les fers de lance de notre économie et les catalyseurs d’une dynamique de croissance créatrice d’emplois et de valeur.» déclare Ariane Bucaille, Associée Responsable du Technology Fast 50 chez Deloitte ou Vincent Gros, Associé Responsable du Technology Fast 50 chez Deloitte.

 

Télécharger le Palmarès 2014 – Deloitte Technology Fast 50
Télécharger le Palmarès 2014 – Deloitte Technology Fast 500 EMEA
Téléchargez le communiqué de presse Cementys
Lire la suite...

Newsletter – Octobre 2014

Click here to read it in EnglishCementys surveille vos infrastructures
Is this email not displaying correctly?
View it in your browser.

 

 

 

Edito

 

Enjeux et Solutions pour la Gestion du Patrimoine de la Défense
Avec plus de 100 000 ouvrages en métropole, outre-mer et à l’étranger, le ministère de la défense maintient près de 40% du patrimoine de l’État français.

Quels enjeux associés à la gestion technique d’un tel patrimoine ?
Le patrimoine des armées est constitué d’une grande diversité d’ouvrages : construits spécifiquement (stands de tirs, dépôts de munitions, infrastructures des systèmes d’armes, pour certaines nucléaires ou à vocation opérationnelle…), aménagés (chaussées aéronautiques, pylônes de transmissions, ouvrages maritimes et fluviaux…) et naturels (carrières souterraines, falaises…).Le Service d’Infrastructure de la Défense est l’unique référent ministériel et expert infrastructure aux côtés des armées. Il centralise et soutient l’ensemble des infrastructures de la Défense.Le recours à une surveillance technique cohérente et adaptée à la variété des ouvrages est la clé d’une gestion saine répondant aux exigences des armées et à la nécessité de réduire les risques, qu’ils soient opérationnels, juridiques, financiers ou humains. Les compétences techniques du Service d’Infrastructure de la Défense et son haut niveau d’expertise lui permettent de circonscrire au mieux le risque associé au patrimoine singulier ou spécifique, en termes de vieillissement et de sécurité.

Les directives de la Direction Centrale

En relation avec la Direction Centrale du Service d’Infrastructure de la Défense (DCSID), Cementys propose ses solutions en suivant les directives recueillies auprès de l’ICTM André PEIRANI, Sous-directeur Maintien en Condition et Gestion du Patrimoine :

« Il est clair que les années qui se profilent seront plutôt orientées sur le maintien en condition des infrastructures existantes et l’adaptation des ouvrages aux nouveaux systèmes d’armes. Prévenir les désordres majeurs, maîtriser les risques, participer par la juste réponse à l’atteinte des objectifs fixés par le ministère de la défense dans le cadre du contrat opérationnel des armées, voilà le défi auquel est confronté aujourd’hui le Service d’Infrastructure de la Défense. La réalisation d’audits, de diagnostics, et la surveillance des structures singulières ou spécifiques sont donc nécessaires à l’accomplissement de nos missions. »

Quelles actions de surveillance technique ?

Les actions d’auscultation et d’expertise sur le parc d’ouvrages vieillissants sont nécessaires. Elles fournissent un état des lieux des paramètres physiques du patrimoine et anticipent son éventuelle dangerosité.

Pour gérer la criticité des infrastructures, l’usage d’outils d’optimisation de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur) ou ceux permettant de dresser des cartographies d’état d’entretien ou de risques, rendent possible la capitalisation de l’information (qualité de l’infrastructure, conclusions des audits et diagnostics…). Le Service d’Infrastructure de la Défense est en train de mettre au point les outils permettant de surveiller son patrimoine de façon centrale et adaptée.

Pour conforter un comportement dit « normal » de certaines infrastructures sur le long terme, un suivi instrumenté par des capteurs durables est souvent utile pour identifier les modes de défaillances et les dégradations dans le temps. Ce suivi fournit des indicateurs d’aide à la décision pour maîtriser les risques (seuils d’alerte).

Quel bénéfice pour le ministère de la défense ?

La réalisation d’un état des lieux en amont, le regroupement centralisé des informations et le recours à un savoir-faire technique complémentaire (génie civil et instrumentation) permettent au Service d’Infrastructure de la Défense de se doter des meilleures armes pour faire face à ses défis.

Le Service d’Infrastructure de la Défense gagne alors en réactivité, optimise son engagement humain et réduit ses coûts de maintenance et de réparation. Ces résultats répondent à un enjeu de taille : assurer dans la durée le soutien nécessaire aux forces armées dans l’exécution de leur contrat opérationnel.

Louis ElcabacheResponsable d’Activités Nucléaire et Militairelouiselcabache@cementys.com

 

PressioLux DH

Cementys présente son nouveau capteur de pression et température par fibre optique pour puits de pétrole.

Ce capteur de pression et de température intègre la technologie des réseaux de Bragg optiques (FGB) dans seulement 12 mm de diamètre, une réelle prouesse technologique. De par sa technologie, il est intrinsèquement ATEX et parfaitement adapté pour les milieux agressifs, tel que les puits de pétrole & gaz. Il a également été conçu pour résister aux hautes pressions (300 bars) et hautes températures (300°C) pour un monitoring permanent sans dérive pendant l’exploitation des puits.

Connectons-nous !

Présente sur les réseaux sociaux, la communauté Cementys vous invite à suivre les actualités concernant ses différents secteurs, ses propres actualités et celles de ses collaborateurs : innovations, produits, services, formations…

Chaque collaborateur Cementys est sur Linkedin et Viadeo. N’hésitez pas à vous connecter et rester en contact privilégié. Rejoignez également le groupe  “Designing and Monitoring Durable Structures” sur Linkedin vous permettant d’échanger sur les techniques d’instrumentation et de surveillance d’infrastructures sur le long terme.

TwitterLinkedinViadeo

Groupe Designing

 

Nouveaux locaux

Un déménagement qui marque un véritable tournant ! Pour accompagner sa croissance, Cementys a déménagé sur un campus indépendant de 1500m2 au 9, rue Léon Blum à Palaiseau (91120). Avec une surface d’activités multipliée par cinq, Cementys augmente considérablement sa capacité de recherche et de production.  Situé au coeur du Campus Paris Saclay, nos nouveaux locaux nous permettent également de participer activement au développement de la communauté optique française (OpticsValley, Institut d’Optique, Club Optique).

Une soirée d’inauguration en présence de nos partenaires et clients est organisée début décembre.

Informations et contact : info@cementys.com

INTERVIEW TV

Découvrez l’interview à Electronic Mag de Vincent Lamour, Directeur Technique et Scientifique de Cementys. Mr Lamour présente la société, ses produits, ses services, ainsi que quelques applications et actualités. Interview réalisé dans le cadre du salon enova Paris et du 3e Congrès des Applications des Fibre Optique 2014. Associé au comité scientifique de ce congrès, Mr Lamour y a présenté deux applications :

  • Surveillance de pipeline par mesure fibre optique répartie 
  • Surveillance de ponts par capteurs à réseaux de Bragg

Lire la vidéo

 

SMART STRUCTURES 2015

Formation professionnelle sur l’instrumentation et la surveillance des infrastructures. La 6e édition de notre formation “capteurs et instrumentation des infrastructures” sera internationale et aura lieu du 7 au 9 avril 2015 à Paris. Ces trois journées pédagogiques vous permettront de vous familiariser avec les technologies de capteurs, chaines d’acquisition et techniques d’interprétation de données, puis de connaitre les stratégies de surveillance adaptée aux infrastructures des transports et de l’énergie (ponts, ports, barrages, digues, tunnels, monuments historiques, centrale nucléaire, plateforme offshore, réservoirs et conduites). Plusieurs études de cas et démonstrations pratiques illustreront les présentations de nos intervenants experts internationaux. Cette formation agrée est éligible au Droit Individuel à la Formation (DIF).

More informations

Bridge Design & Engineering Magazine

L’instrumentation Cementys des ponts saoudiens fait la une d’un article rédigé par Helena Russel

” Cover Story : 

Initial results from a monitoring system on the Wadi Leban Bridge in Saudi Arabia are helping engineers to keep a check on its structural behaviour.”

Copyright © 2014 Bridge Design & Engineering

www.bridgeweb.com

Read the article

 

Fiche Citeph : “Smart Riser”

Capteur subsea à fibre optique

Cementys a le plaisir d’annoncer que sa fiche Citeph “Smart Riser” proposée en partenariat avec l’IFREMER a été retenue. Projet : développer un capteur subsea pour le monitoring des risers… Lire la suite

 

Surveillance du Château de Chamerolles

Mandaté par le Conseil Général du Loiret, Cementys débute la phase de monitoring de la tour et d’un mur de soutènement du château afin d’établir un diagnostic structurel. Ce monument datant du XVIème siècle… Lire la suite

 

 

          Notre adresse email :             Suivez-nous sur Twitter : info@cementys.com                 @CementysTweetCopyright © 2014 Cementys, All rights reserved.

 

 

 

Lire la suite...

Citeph : Projet Smart Riser

citeph-GEP AFTP

Fiche Citeph «  Smart Riser » :
Développement d’un capteur subsea pour le monitoring de riser

SmartRiser-Cementys

Dans le cadre du développement de ses activités Oil & Gas, Cementys a proposé une fiche Citeph en partenariat avec l’Ifremer. Le projet consiste à développer un capteur à fibre optique (extensomètre) à réseaux de Bragg (FBG) pour le monitoring de riser.

SmartRiser Subsea

Cementys a le plaisir de vous annoncer que sa fiche a été retenue et sera co-financée par GDF Suez et Saipem. GDF Suez, en tant qu’opérateur de projet offshore, permettra de définir un cahier des charges aligné sur les besoins des compagnies pétrolières. Saipem apportera toute son expertise dans l’installation et le monitoring de structure subsea. L’Ifremer assurera la qualification du capteur en caisson hyperbare.

La fibre optique est une technologie particulièrement adaptée à la problématique subsea.

Notre futur système permettra de proposer un Riser Monitoring System plus durable, plus simple à faire fonctionner que les systèmes existants, pour un coût global inférieur.
Notre système « Smart Riser » garantira une sécurité accrue pour le riser, élément critique de l’architecture subsea.

Les ingénieurs Cementys remercient les équipes techniques de l’IFREMER Brest pour leur soutien en phase de montage du dossier.

 

Lire la suite...

Surveillance du Château de Chamerolles

Chamerolles

Monitoring de la tour du Château de Chamerolles
et d’un mur de soutènement pour le diagnostic de l’ouvrage

Afin d’établir un diagnostic structurel de l’ouvrage, Cementys commence la surveillance du Château de Chamerolles pour le compte du Conseil Général du Loiret.

Ce monument datant du XVI siècle présente plusieurs pathologies structurelles menaçant l’intégrité de l’ouvrage sur le long terme. Dans le cadre de sa réhabilitation, il est nécessaire de connaître l’évolution de ses désordres sur plusieurs années.

Compte tenu de la dispersion des désordres sur plusieurs points de l’ouvrage, Cementys a retenu une solution innovante d’interface sans fil DuraVibRF permettant l’interrogation sans fil des capteurs à corde vibrante (ClinoVib, CrackVib…). Les modules DuraVib sont autonomes en énergie pendant plus de 5 années pour des mesures statiques toutes les heures. Cette solution présente l’avantage d’un déploiement rapide et faiblement intrusif (pas de câblage). L’ensemble des données receuillies sont transmises en temps réel sur notre serveur afin de les intégrer à notre interface de visualisation THMInsight.

 L’équipe Cementys est fière de participer à la conservation de notre patrimoine national.

DuraVib RF-Cementys-web

DuraVibRF : Module sans fil pour capteur à corde vibrante

Lire la suite...