Auteur - elixandre

Instrumentation des tunnels par mesure répartie

Les techniques de capteurs à fibre optique pour la surveillance d’ouvrages par mesure répartie ont ouvert de nouvelles possibilités pour la surveillance de l’intégrité des tunnels.

Cementys a été appelé pour installer son capteur SensoLuxTM® sur deux ouvrages, l’un neuf et l’autre vieux de 35 ans : le prolongement du tunnel ferroviaire de la ligne 12 du métro parisien et le tunnel du Fréjus, le plus long tunnel routier d’Europe. Le capteur a été posé sur des zones sensibles : au niveau d’un accès pompier en cours de creusement dans le cas de la RATP et à l’aplomb du forage d’une galerie de ventilation pour la SFTRF.  Ce câble optique utilise les phénomènes de rétrodiffusion Raman et Brillouin pour la mesure de température et de déformation.

Le câble permet la détection de déformations sur toute sa longueur, sans point mort, avec une résolution spatiale de 0.5 m, une précision de ±5µdef et une portée de plusieurs dizaines de kilomètres. Le faible diamètre du câble (2mm environ) lui permet d’être facilement intégré aux tunnels en le collant sur les voûtes de béton, sous forme d’anneaux, au fond d’une rainure. Le câble optique ainsi protégé permet une surveillance à long-terme, sans maintenance du système de mesure et sans dérive du capteur. Il présente également l’avantage d’une intrusivité quasi nulle, le capteur étant noyé dans le béton.

La moindre déformation ortho-radiale de la structure du tunnel est transmise à la fibre, solidaire du béton, et détectée par les interrogateurs optiques.

La mesure initiale est considérée comme référence. Les mesures suivantes sont comparées à cette première. Les diverses contraintes imposées à la fibre lors du collage n’ont donc aucune conséquence sur la précision des mesures.

Le câble mesure la déformation (compression et dilatation) du béton pour détecter aussi bien les désordres locaux tels que les fissures ou les déformations étendues telles que les phénomènes de convergence. Les données sont transmises sur de longues distances grâce à la fibre, ce qui permet d’effectuer un suivi des ouvrages en temps réel.

Lire la suite...

Projet de Géodésie sur le barrage d’Inga (RDC)

 

 

Cementys a gagné l’appel d’offre du projet de Géodésie sur le barrage d’Inga pour le compte de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) en République Démocratique du Congo.

Ce projet financé par la Banque Mondiale a deux objectifs :

–    Fourniture d’instruments de mesures géodésiques de précision

–    Fourniture et mise en place de la matérialisation

 

L’équipe Cementys est heureuse de collaborer avec la Société Nationale d’Electricité pour la surveillance du barrage d’Inga.

Ce projet se déroulera pendant les mois de Janvier et Février 2016.

Surveillance des barrages Inga I et II, RDC.

 

barrage-inga-rdc-pano

Lire la suite...

Instrumentation de canalisations : suivi des déplacements et des contraintes

La mesure distribuée de déformation par fibres optiques est une technologie récente capable de mesurer les déformations d’une canalisation (on-shore ou off-shore) de plusieurs dizaines de kilomètres.

Afin de calculer le déplacement d’une portion spécifique de cette canalisation ou les contraintes normales s’appliquant n’importe où sur sa surface, l’agencement des câbles  à fibre optique doit être à trois dimensions.

formulefiber-sensor-cable-disposition
normal-stress-for-pipeline

Deux configurations des câbles sont possibles. L’une est composée de trois câbles à fibres optiques collés longitudinalement à la canalisation et l’autre est une disposition en hélice. La seconde configuration nécessite des équipements et les installations de production plus complexes mais une seule fibre optique est suffisante pour obtenir les mêmes résultats.

Les performances de cette technologie sont souvent comparées avec celle de la technologie des capteurs ponctuels à réseaux de Bragg et malgré leur résolution légèrement plus faible (±5µm/m contre ±1µm/m) pour les capteurs distribués, ils tirent leur avantage sur le nombre équivalent de capteurs très important (1km de canalisation instrumentée <=> 3000 capteurs à réseaux de Bragg). Leur utilisation est donc idéale pour couvrir de très longues distances.

 

Lire la suite...

Démonstrateur : mesures de déplacements d’un pipeline

Mesures réparties de déformation et de température par fibre optique : Application à la mesure de déplacements d’un pipeline.

 

Cementys est fier de vous présenter son démonstrateur de mesure de déplacements d’un pipeline en flexion. Pour cela, Cementys propose l’utilisation d’au moins 1 fibre optique disposée en hélice ou de 3 fibres optiques disposées longitudinalement à 120° autour du pipeline. Deux tronçons de pipeline de 13 m en acier ont ainsi été instrumentés.

Les systèmes d’interrogation par effet Brillouin (sensible à la déformation et à la température) et par effet Raman (sensible uniquement à la température) permettent de mesurer tous les 50 cm les variations de déformations liées aux contraintes exercées sur le pipeline mais aussi la température absolue de celle-ci.

Les résultats obtenus permettent de mesurer expérimentalement l’amplitude et la direction de la flexion. Etant donné la portée importante de ces systèmes grâce à la technologie par fibre optique, il est possible d’atteindre des zones très éloignées (jusqu’à 60km).

Le câble SensoluxTM®, contenant 4 fibres optiques (2 monomodes et 2 multimodes) est particulièrement bien adapté à ces mesures. Collé avec une résine Epoxy, tous les efforts mécaniques ou les variations de température subis par la structure sont intégralement retransmis aux fibres optiques et sont ainsi détectés par les interrogateurs.

A terme cette instrumentation nous donne des renseignements sur la pression interne et externe du tube, ainsi que les contraintes appliquées tout le long du tube en quasi-temps réel.

 

Lire la suite...

Surveillance des barrages Inga I et II, RDC.

Surveillance des barrages Inga I et II, RDC.

 

Cementys a gagné l’appel d’offre pour la réalisation de forages de reconnaissance et l’installation d’instruments d’auscultation sur l’aménagement hydro-électrique d’Inga pour le compte de la Société Nationale d’Electricité (SNEL) en République Démocratique du Congo.

L’équipe de Cementys est heureuse de collaborer avec la SNEL sur la surveillance de ces grands barrages d’Inga I et II qui, avec leur puissance installée de plus de 1700 MW, alimentent une grande partie du Congo en électricité.

Le projet financé par la Banque Mondiale durera 5 mois entre juillet et novembre 2015.

 

Lire la suite...

Instrumentation d’un Pont Avion

Capture d’écran 2015-10-20 à 10.54.36

Instrumentation d’un Pont-Avion

 

Cementys a été mandaté par un aéroport français pour la surveillance de deux galeries situées en dessous d’un pont-avion sur lequel circuleront les avions aux destinations internationales.

Le pont-avion est un ouvrage de type pont-dalle en béton précontraint qui doit être capable de résister à des charges de train d’atterrissage de 600 tonnes. La surveillance de Cementys a pour but d’appréhender le comportement de la structure sous les effets mécaniques (fluage des câble, sollicitation en cycle décollage +  atterrissage des avions) et thermique (gradient thermique important).

Cementys a installé ses capteurs de déformation à corde vibrante MicroVib® à des points stratégiques du parement du béton. Toute déformation de la structure est ainsi mesurée. Les données de mesure sont envoyées via Modem GSM vers notre serveur sécurisé, étudiées, puis retranscrites sur l’interface de visualisation client THMInsight®.

L’instrumentation mise en place apporte donc des mesures en temps et réel, durables et précises (résolution 05μ/m, corrélation thermique avec une technologie à corde vibrante). Simple à mettre en œuvre, elle est parfaitement adaptée aux conditions de pose du client et à ses besoins (pose postérieur). De plus, le système de surveillance permet au client d’enclencher des travaux de renforcement en cas de réception d’alertes emails et SMS.

MicroVib M153-photo1Données Instrumentation 

 

 

Lire la suite...

Prix Montgolfier 2015 – Arts Physiques

Montgolfier2015-SEIN

Medaille Montgolfier 2015 - Physiques - Vincent Lamour

Prix Montgolfier 2015 – Arts Physiques


Vincent Lamour, Président fondateur de Cementys, a reçu jeudi 26 mars le Prix Montgolfier 2015 des Arts Physiques.

Monsieur Cornillault, Président du Comité des Arts Physiques de la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale (SEIN), a présenté la candidature de Vincent Lamour pour le prix Montgolfier 2015 dans la catégorie Arts Physiques.

Les prix Montgolfier sont destinés à attirer l’attention sur des entrepreneurs et des inventeurs du monde économique, industriel et commercial, qui sont des valeurs montantes et méritent, dans l’intérêt de la France d’être plus largement connus.

C’est en présence d’une assemblée de chefs d’entreprises, chercheurs, journalistes et hommes politiques que Monsieur Mousson, Président de la Société d’Encouragement, a remis les médailles Montgolfier 2015 dans l’auditorium, où, en mars 1895, les frères Lumière ont réalisé la première projection de leur invention : le cinéma.

Vincent Lamour Prix Montgolfier 2015 Vincent Lamour Prix Montgolfier 2015 - M.Cornillault

Les Lauréats des Montgolfier 2015 :

– Montgolfier du Comité des Arts Chimiques : Renaut Mosdale, Président de PAXITECH
– Montgolfier du Comité de l’Agriculture et des Industries Agroalimentaires : Georges Oxley, Président de SOS SOIL
– Montgolfier du Comité des Arts Economiques : Nicolas Hazard, Président du Comptoir de l’Innovation
– Montgolfier du Comité des Arts Physiques : Vincent Lamour, Président Fondateur de CEMENTYS
– Montgolfier du Comité de la Communication et de la Formation : Anne Lalou et Laurent Tran Van Lieu du Groupe STUDIALIS

Chaque Lauréat a été présenté en quelques minutes, puis, après la diffusion de leur vidéo de présentation, ils se sont vus remettre leur médaille Montgolfier avant de prendre la parole et partager leur expérience.

Vidéo de présentation Cementys :

VidéoCementys- Infrastructures à l'epreuve du temps

À propos des Prix Montgolfier : 
Le nom Montgolfier marque à la fois l’idée d’ascension, d’innovation, d’initiative, de persévérance et de courage devant les risques encourus. Les MONTGOLFIER, du nom des deux frères Montgolfier dont l’un fut un des fondateurs de la SEIN en 1801, sont destinés à attirer l’attention sur des entreprises du monde économique, industriel et commercial, qui sont des valeurs montantes et méritent, dans l’intérêt de la France, d’être plus largement connus.

À propos de la SEIN :
La Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, est une association créée et reconnue d’intérêt publique dès 1824. Elle a pour mission de stimuler le développement économique de la France, de favoriser l’innovation technologique et de valoriser l’entrepreneuriat. A ce titre, elle remet annuellement les CHAPTAL et les MONTGOLFIER. Elle a apporté une contribution directe au développement économique de la France au XIXème siècle dans les domaines allant des premiers réseaux de chemins de fer à la création des premières infrastructures de production et de distribution d’énergie.
Son action a été déterminante en matière de brevets et de normalisation. Elle a été le précurseur de l’ANVAR, de l’INPI, de BPI et du Laboratoire National d’Essais. Fidèle aux objectifs définis dès ses origines, elle poursuit sa mission d’accompagnement des grandes mutations industrielles, économiques et sociales.

 

 

 

Lire la suite...

Instrumentation de raidisseurs dans un tunnel ferroviaire

Suivi du comportement de raidisseurs de renforcement

IMG_2472

Lors des travaux d’élargissement du tunnel de Rolleboise (construit en 1841), la SNCF a mis en place des raidisseurs classiques composés de cages d’armatures sur lesquelles est projeté du béton et quelques raidisseurs expérimentaux, sans cage d’armature, réalisés avec du béton projeté fibré.

Afin de voir le comportement des raidisseurs en béton projeté fibré et de valider cette nouvelle technique, la SNCF a mandaté CEMENTYS  pour réaliser  une instrumentation robuste et fiable à l’aide d’extensomètres à corde vibrante du type MicroVibM153® et d’une centrale d’acquisition de mesure THMLogger® pouvant être interrogée à distance (via Modem GSM) par le logiciel de supervision THMInsight®.

Le suivi en temps réel des contraintes subies par les raidisseurs en BP fibré et l’interprétation des mesures faites par les experts GC de CEMENTYS permettent à la SNCF d’avancer rapidement dans leurs travaux de recherche et développement de nouveaux procédés d’élargissement ou renforcement des tunnels anciens.

IMG_2550Coffret-MicroVib-SNCF Rolleboise-okIMG_2693

Lire la suite...