Steffie-Orbival : Le tunnelier est en route !

Steffie-Orbival : Le tunnelier est en route !

Depuis le 3 avril, le premier tunnelier du Grand Paris Express, nommé Steffie-Orbival, a commencé le creusement effectif de la ligne 15 Sud à partir du puits de Champigny Plateau.

Steffie-Orbival

Pour construire ce premier tunnel, Steffie-Orbival va parcourir 2 178 mètres, en progressant au rythme de 12 mètres par jour. Sur son chemin, le tunnelier va rencontrer des difficultés liées au tracé et à la nature des sols qu’il va traverser. En effet, les sols sont composés de différents types de roches (argile verte, calcaire, sable…), présentant des spécificité différentes. Le creusement du tunnel sera d’autant plus complexe qu’il existe un dénivelé important entre le point de départ, situé à 20 mètres de profondeur et le point d’arrivée, situé à 30 mètres.

Dans le cadre du marché avec le groupement Alliance, Cementys est en charge des travaux d’auscultation qui incluent le tunnel, les ouvrages annexes, les avoisinants (Bâtis, Voie SNCF, Autoroute A4, …).

Cementys s’est également chargé de l’auscultation du« break-in », c’est-à-dire du percement de la paroi moulée par le tunnelier et son entrée dans le terrain.

Le système d’auscultation mis en place spécifiquement pour ce « Break-in » consiste en :

  • Deux inclinomètres automatiques de part et d’autre du tunnel afin d’identifier l’impact du break-in sur la paroi.

  • Des jauges de contraintes installées sur le bâti de poussée dans le but d’analyser l’effort repris par le terrain au cours d’avancement du tunnelier mais également le comportement de la structure.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *